Assemblage : torse féminin à tête de femme au chignon et serpent lové

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    Assemblage : torse féminin à tête de femme au chignon et serpent lové

    Auguste Rodin (1840-1917)

    Dès les années 1890, en amateur éclairé, Auguste Rodin commence à rassembler une collection d’objets antiques et plus récents issus de différentes régions du monde. Ces objets contribuent à nourrir sa pratique artistique et sont parfois directement intégrés dans ses œuvres comme c’est le cas de cet assemblage dont la céramique noire modelée en forme serpent à sonnettes lové est originaire d’Amérique du Sud. Il s’agit d’une copie moderne ou d’une production d’inspiration mexicaine.

    Le reptile, à qui il manque la mâchoire inférieure, enserre un torse féminin en plâtre auquel Rodin a ajouté un bras droit et une tête de jeune femme au chignon. La sculpture a ensuite été trempée dans du lait de plâtre, puis fixée au creux du serpent. Rodin réalise ainsi, grâce au procédé d’assemblage, une nouvelle œuvre en puisant dans son propre répertoire plastique mais également dans celui qui l’entoure.


    L'œuvre dans le musée

    Collections permanentes - Premier étage, salle 14

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    Découvrir les thèmes liés à l'œuvre

    Dimensions :

    H. 21,3 cm ; L. 23 cm ; P. 22 cm

    Matériaux :

    Plâtre issue d’un moule à bon creux, lait de plâtre (figure) et terre cuite modelée et incisée (serpent)

    Numéro d'inventaire :

    S.03615

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • Assemblage : torse féminin à tête de femme au chignon et serpent lové(zip, 784.2 ko)