Torse d'Adèle

- Diaporama

    Torse d'Adèle

    Auguste Rodin (1840 -1917)

    L’un des modèles favoris de Rodin était Adèle Abruzzesi, dont le corps souple et vigoureux lui inspira de nombreuses figures féminines d’une grande sensualité. La terre qu’il modelait directement face au modèle ou qu’il faisait estamper dans un moule pour la retravailler ensuite, est le matériau idéal de l’esquisse par sa capacité à évoquer le velouté de la peau. En virtuose du modelage, Rodin est parvenu dans ce torse à évoquer la douceur du ventre, la cambrure des reins, et jusqu’au poids des seins.

    Le sculpteur aimait particulièrement cette étude, réalisée peut-être dès 1878 pour créer une cariatide. Il la compléta en lui ajoutant des jambes et des bras, afin de l’utiliser dans l’angle supérieur gauche de La Porte de l’Enfer. Légèrement modifié, pourvu d’une tête, ce torse servit également de base pour le personnage féminin de L’Éternel Printemps.


    L'œuvre dans le musée

    Collections permanentes – rez-de-chaussée, salle 5

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    Découvrir les thèmes liés à l'œuvre

    Date de conception :

    Avant 1884

    Dimensions :

    H. 11 cm ; L. 37,5 cm ; P. 16,4 cm

    Matériaux :

    Terre cuite

    Numéro d'inventaire :

    S.01177

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • Torse d'Adèle(zip, 789.9 ko)