Couple enlacé debout, de profil

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    Couple enlacé debout, de profil

    Auguste Rodin (1840-1917)

    Le contraste entre le traitement des deux corps enlacés (dont les traits ténus des contours au crayon sont couverts d’un léger lavis de couleur chair) et celui du fond flamboyant sur lequel ils se détachent, la netteté des limites entre formes humaines et fond, évoquent quelque procédé de collage. En fait, comme très souvent chez Rodin, une œuvre en génère une autre, se métamorphose en une nouvelle composition. L’artiste a, semble-t-il, dans le cas présent, décalqué un dessin initial, sans doute celui intitulé Un écueil au fond de la mer - Deux personnes enlacées, réalisé entre 1896 et 1900, exposé en 1900 au Pavillon de l’Alma et actuellement conservé au musée des Beaux-Arts de Weimar. Puis à partir de ce calque, Rodin a pu retracer, sur un nouveau feuillet, le contour du même couple qui, ici, n’est pas plongé dans un univers aquatique comme dans le dessin de Weimar, mais se détache sur un fond incandescent et strié de lignes verticales au crayon.

    Le fond abstrait, sorte de rideau de scène rouge sang, enlève toute temporalité à cette scène de fusion amoureuse qui ne peut trouver place dans un monde tangible.

    Découvrir les thèmes liés à l'œuvre

    Date de réalisation :

    Vers 1900

    Dimensions :

    H. 49,8 cm ; L. 33 cm

    Matériaux :

    Crayon, estompe, rehauts de crayon gras, gouache et aquarelle sur papier

    Numéro d'inventaire :

    D.06203

    Crédits :

    © musée Rodin - photo Jean de Calan

    Ressources

    Iconographie

    • Couple enlacé debout, de profil(zip, 400.8 ko)