Édition 2018-2019

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée Rodin est fermé jusqu'à nouvel ordre (le jardin de sculptures est également fermé). Nous vous remercions pour votre compréhension.

Édition 2018-2019

Le programme s’est poursuivi cette année avec le lycée des métiers Santos Dumont (Saint-Cloud), en partenariat avec La Source Rodin et l’artiste Flavia Fenaroli. Il a bénéficié du soutien du rectorat de Versailles - Délégation académique à l’action culturelle. Le projet conçu avec l’équipe pédagogique et l’artiste a été réalisé par les élèves d’une classe de première bac professionnel hôtellerie-restauration, sections cuisine et service.


UN PROJET EN RELATION AVEC LA FORMATION DES ÉLÈVES

Le principe du projet consiste à mettre en résonnance des notions comme celles d’atelier et de métier, de posture et de geste professionnel avec la démarche artistique dont les jeunes sont invités à faire l’expérience, dans la proximité immédiate des œuvres de Rodin, qu’ils découvrent peu à peu.

La semaine de pratique artistique s’est déroulée du 15 au 19 avril 2019 sur le site du musée Rodin de Meudon et dans la Maison des ateliers de la Source Rodin. Elle est le point d’aboutissement d’une démarche de projet qui se déploie tout au long de l’année scolaire, en appui sur les disciplines professionnelles et générales, notamment sur l’enseignement des arts appliqués.


UNE SEMAINE INTENSE AU CŒUR DU MUSÉE RODIN

Après une découverte du musée, le travail a démarré dans la Galerie des plâtres par le modelage et le dessin d’après modèle vivant. Guidés par l’artiste Flavia Fenaroli et les bénévoles de La Source Rodin, attentifs à l’analyse des postures et à la saisie du mouvement, les élèves se sont confrontés à la difficile question de la représentation du corps. De là, par demies journées et demi-groupes, ils ont investi deux ateliers complémentaires : l’un questionnant les postures et les gestes caractéristiques de leur future profession de cuisinier ou de serveur ; l’autre mettant en jeu, à travers l’assemblage de pièces métalliques, la question du mouvement. Le premier les a conduits à réaliser des moulages de leurs mains, figées en posture de geste professionnel dans de l’alginate, puis tirées en plâtre ; le second leur a permis de mettre en pratique la technique de la soudure à l’arc. Une même problématique a alors surgi : quel dispositif scénographique mettre en œuvre – naturel ou artificiel - pour valoriser les sculptures ? S’en sont suivi un travail photographique en milieu naturel et un travail sur le soclage, inspiré des inventions de Rodin.

L’exposition témoignant de leur pratique artistique a été présentée avec fierté par les élèves au proviseur du lycée Santos Dumont et à la directrice du musée Rodin lors du vernissage organisé en fin de la semaine. La mise en espace à laquelle ils avaient apporté leur réflexion et leur contribution concrète est restée en place dans la Galerie des plâtres pendant trois semaines pour être vue par tous les visiteurs.

- Diaporama

    Soutenir ce programme

    partenariats@musee-rodin.fr