Portrait de Rodin

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    Portrait de Rodin

    Camille Claudel (1864-1943)

    Au début des années 1880, Camille Claudel développe dans sa sculpture une veine naturaliste qu’elle convoque à nouveau avec un buste de Rodin qu’elle modèle entre 1886 et 1888. La tête aux traits marqués, au nez et au front forts rend ici compte des saillies de chaque petit muscle et des rides marquant le visage du sculpteur. Celui-ci fut plusieurs fois le sujet des travaux de Camille Claudel, apparaissant également dans des dessins ou encore dans un portrait peint aujourd’hui perdu.

    Exposé pour la première fois au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1892, le buste de Rodin est immédiatement remarqué, suscitant l’admiration de la critique pour qui Camille Claudel réussit à traduire « le visage profond, calme du génie » comme le soulignait encore en 1900 Edmond Pilon dans l’Iris. L’œuvre devient dès lors une sorte d’emblème, de portrait officiel de l’artiste qui accompagne les grandes expositions consacrées à Rodin à travers le monde, de Chicago à Amsterdam et de Prague à New York.

    Des rares portraits du maître que nous connaissons, c’est sans conteste, avec celui de Jules Desbois, celui qui a le plus marqué les esprits.


    L'œuvre dans le musée

    Collections permanentes - premier étage, salle 16

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    DÉCOUVRIR AUSSI

    Découvrir les thèmes liés à l'œuvre

    Date de réalisation :

    1886-1888

    Dimensions :

    H. 40 ; L. 24,6 ; P. 28 cm

    Matériaux :

    Bronze, fonte au sable réalisée par la fonderie Gruet en 1892

    Numéro d'inventaire :

    S.1021

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • Portrait de Rodin(zip, 795.8 ko)