Abattis

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    Abattis

    Auguste Rodin (1840-1917)

    Sous le terme d’abattis, Rodin désigne ces « morceaux » de corps – bras, têtes, jambes, mains et pieds – de toutes dimensions, modelés en terre avant d’être moulés et tirés en plâtre. Il se constitue ainsi un répertoire de formes dans lequel il puise à volonté pour compléter ses figures fragmentaires, sans aucun souci de vraisemblance, ou réaliser des groupes et assemblages très libres.

    Cette manière de travailler permet de plonger au cœur du processus de création de Rodin qui, tel un démiurge, compose, décompose et recompose sans cesse. Il y a là quelque chose de très moderne dans cette façon d’appréhender la création à partir d’éléments préexistants, exécutés en série, de manière à favoriser le geste rapide et spontané de l’artiste, réduisant, si l’on peut dire, le temps d’exécution entre la pensée et l’acte créateur. Les petits bras illustrés ici donnent également une idée de la richesse des attitudes – bras tendus, coudés, main fermée, ouverte, poignet cassé – et de l’immense créativité de Rodin, qui part toujours de la réalité pour donner vie à ses créations.


    L'œuvre dans le musée

    Musée Rodin - Meudon, galerie des plâtres

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    Date de réalisation :

    Vers 1890-1900

    Dimensions :

    H. 2,5 cm ; L. 13 cm ; P. 3,4 cm

    Matériaux :

    Plâtre

    Numéro d'inventaire :

    S.4650 à S.4654

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • Abattis(zip, 1420.4 ko)