Monument aux Bourgeois de Calais

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    Monument aux Bourgeois de Calais

    Auguste Rodin (1840 -1917)

    Ce monument commandé à Rodin en 1884 par la ville de Calais célèbre le sacrifice collectif de six notables, partant remettre les clefs de la ville au roi d’Angleterre victorieux, au terme du siège de 1346-47 lors de la guerre de Cent ans. Les six personnages sont individualisés, réunis sur une même base, mais indépendants. Seuls face à leur destin et à la mort, ils ne se regardent pas, ne se touchent pas. Simplement vêtus d’une tunique, la corde au cou et les pieds nus, les condamnés entament leur lente marche funèbre Rodin donne à chaque figure, étudiée nue avant d’être drapée de la tunique du condamné, un geste et un mouvement particuliers - du désespoir à l’abandon, de la confiance à la résignation.

    Le monument, achevé en 1889, est installé en 1895 sur la place de l’hôtel de ville de Calais, sans toutefois respecter le souhait de Rodin qu’il soit présenté très haut – pour que les figures se détachent sur le ciel – ou sur le sol, « à même les dalles de la place, comme un vivant chapelet de souffrance et de sacrifice » (Rodin).


    L'œuvre dans le musée

    Jardin de sculptures

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    Découvrir les thèmes liés à l'œuvre

    Date de conception :

    Bronze, 1889; fonte au sable 1926

    Dimensions :

    H. : 217 cm ; L. : 255 cm ; P. : 197 cm

    Matériaux :

    Bronze

    Numéro d'inventaire :

    S.00450

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • Monument aux Bourgeois de Calais(zip, 3013.9 ko)