Petit buste de Madame de Nostitz avec chignon non tronqué

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    Petit buste de Madame de Nostitz avec chignon non tronqué

    Auguste Rodin (1840-1917)

    La jeune Hélène de Nostitz, petite-fille de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris, et sa mère, Sophie de Hindenburg, sont présentées à Rodin par le comte et collectionneur d’art allemand Harry Kessler. La première rencontre a lieu lors de l’exposition du sculpteur au Pavillon de l’Alma en 1900. Une amitié profonde se noue rapidement, nourrie par une abondante correspondance et plusieurs séjours des deux femmes à Meudon ou de Rodin à Ardenza, dans leur résidence toscane. C’est lors d’un de ces séjours en Toscane, en novembre 1902, que Rodin commence la série des portraits d’Hélène de Nostitz.

    La petite dimension de ce buste, couplée à une exécution rapide en fait un portrait sensible et intimiste. Rodin joue avec les matériaux, en trempant presque entièrement ce buste dans du lait de plâtre, puis en précisant les détails de la coiffure au crayon. Grâce à ce procédé, le sculpteur parvient à flouter les traits du modèle tout en accentuant sa douceur.


    L'œuvre dans le musée

     Collections permanentes – premier étage, salle 14

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    Discover the themes related to the work

    Date de réalisation :

    1902

    Dimensions :

    H. 23,5 ; L. 22,1 ; P. 12 cm

    Matériaux :

    Plâtre, lait de plâtre, crayon graphite

    Numéro d'inventaire :

    S.00689

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • Petit buste de Madame de Nostitz avec chignon non tronqué(zip, 796.7 ko)