|

Journées d'étude - La Saisie du modèle

Le 9 mars 2012 de 9h30 à 17h30

Femme nue dans ses voiles
© Musée Rodin - Photo : Jean de Calan

Autour des dessins de Rodin


Dès le début des années 1890, Rodin réalise, de façon indépendante de ses sculptures, des dessins qu’il exécute d’après le modèle vivant. Puis à partir de 1896, il commence à construire une véritable oeuvre de dessinateur, inventant des procédés qui lui sont propres et instaurant une audacieuse et intime proximité avec ses modèles. Il fait figurer en nombre ses nouveaux dessins dans les expositions qui lui sont consacrées à partir de la fin du siècle dans les grandes villes et capitales européennes. En 1903 à Berlin, puis en 1907 à Paris, Rodin expose, seuls, plus de trois cents dessins, démontrant ainsi de façon retentissante l’importance que recouvre pour lui sa pratique de dessinateur. « C’est bien simple, mes dessins sont la clef de mon oeuvre », confie-t-il au journaliste René Benjamin en 1910. La passion du sculpteur pour le dessin d’après modèle vivant, les vingt dernières années de son existence, aboutit pour cette période à une moisson d’environ 6000 feuillets, parmi lesquels 4300 sont rassemblés au musée Rodin grâce aux donations de l’artiste à l’État en 1916. Le projet de l’exposition « La Saisie du modèle. 300 dessins de Rodin. 1890-1917 » a été de présenter par chapitres un corpus rétrospectif et représentatif de cette exceptionnelle collection. A travers ces trois cents dessins, s’affirment la maîtrise par Rodin de procédés nouveaux ainsi que sa totale liberté et son pouvoir de transgression, dans lesquels l’on peut déceler les fondements des modernismes du début du XXe siècle.

 

Autour de cette exposition, la journée d’étude permettra d’approfondir la singularité du dessin de Rodin, dans sa forme (l 'esquisse comme oeuvre en soi) comme dans sa nouvelle et audacieuse proximité avec les corps sexués des modèles. Par ailleurs, elle sera l’occasion de mettre ce dessin en perspective, d’abord avec l’art de Carpeaux avec qui Rodin partageait la pratique du dessin sur le vif, puis avec Bourdelle, premier artiste à avoir consacré une étude aux dessins de Rodin. Un état de ce que l’on connaît des
relations entre Rodin et Egon Schiele - dont l’art évolua de façon spectaculaire après 1909- sera ensuite proposé. Puis seront enfin évoquées les correspondances et affinités de l’art graphique de Rodin et du dessin contemporain- celui de Beuys, d’Arnulf Reiner, de Marlene Dumas, pour ne citer que quelques noms.

L’artiste Paul-Armand Gette, invité, du 21 octobre au 31 décembre 2011, à présenter à l’Hôtel Biron une trentaine de ses dessins, viendra, en guise de conclusion, nous parler de son oeuvre, nourrie d’une obsession pour le corps féminin et pour ses possibles métamorphoses.

 


 

Vendredi 9 mars DE 9H30 à 17H30

 

Catherine Chevillot, directrice du musée Rodin
Accueil des participants


Marie-pierre Sale, conservateur du patrimoine au musée d’Orsay
J-B. Carpeaux : « La seconde vue »


Christian Briend, conservateur en chef au cabinet d’art graphique du Musée National d’Art Moderne/Centre Pompidou
Les dessins de sculpteurs. Fonds du MNAM


Colin Lemoine, conservateur au musée Bourdelle
Antoine Bourdelle devant les dessins d’Auguste Rodin.
Retour sur un regard spéculaire


Petra Bierwirth, historienne de l’art
Les esquissses symbolistes de Rodin : un art de la suggestion


Claudine Grammont, historienne de l’art
Eloge de la luxure. Rodin, Valentine de Saint-Point et le cercle de Montjoie !


Nadine Lehni, conservateur en chef du patrimoine, responsable des dessins et peintures au musée Rodin
Rodin et Egon Schiele


Annabelle Teneze, conservateur du patrimoine au musée Picasso
Le nu dessiné. L’art graphique de Rodin au miroir du dessin contemporain


Paul-Armand Gette, artiste
Que dessine le dessin ?



Direction et coordination : Hélène Pinet, chef du service de la recherche, de la documentation, de la bibliothèque et des archives
et Annie-Claude Demagny, chargée des colloques

Co-organisation : Nadine Lehni conservateur en chef du patrimoine, chargée des dessins et peintures au musée Rodin

 

Auditorium du musée Rodin
Entrée par le 21 boulevard des Invalides
75007 PARIS

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Ouverture des portes 30 minutes avant le début de la journée d’études 


Le 9 mars 2012 de 9h30 à 17h30

< Retour à la liste des activités

Informations pratiques

Lieu :

< Retour à la liste des activités