Événement | Journée d'études | Public adulte

Image et corps

Vendredi 6 juin 2014

En partenariat avec l'université de Cergy-Pontoise dans le cadre du séminaire "Image complexe et Culture Visuelle" et à l'occasion de l'exposition Mapplethorpe Rodin, le musée Rodin organise une journée d'études consacrée au thème de l'image et du corps.

 

> Télécharger le programme (PDF, 900 Ko)

 

La journée d'études

Notre corps nous inscrit dans un quotidien physiologique et biologique tout autant que dans une interrogation identitaire. Penser notre corps, c’est nous projeter vers un au-dehors mais aussi interroger notre inquiétante étrangeté, cet au-dedans que notre corps délimite. Qu’il soit corps glorieux, corps divin ou païen, le corps se construit à la manière du “feuillet réversible” de Merleau-Ponty : il est tour à tour subi ou exalté, rejeté ou admiré, torturé, dépecé, choyé, idéalisé, magnifié. Le corps se conçoit donc comme un seuil : il est cette interface avec autrui qui permet de contempler et de donner à voir. Dès lors, si notre corps se structure dans la douleur et la déformation, pour tendre inéluctablement vers la mort ou le deuil, il s’élabore aussi grâce à un élan vital, exulte de désir pour laisser libre cours au plaisir, aux émotions interdites ou refoulées.

 

La représentation du corps subit cette même déchirure car représenter l’humain c’est tout à la fois peindre le personnage et l’état de son esprit. Tout d’abord bridée, normée et sacralisée, l’image du corps s’émancipe peu à peu, pour se libérer au XXe siècle. Sous la surface visible de l’image qui suit les canons de son époque ou cherche à s’en émanciper, se cache toujours la représentation sensible du corps, voilé ou dévoilé. Le triomphe des écorchés, les nus maniéristes ne montrent-t-il pas à fois la fascination pour l’anatomie, pour le passage du temps ou pour les tourments de l’âme ? Devant l’image du corps, nous sommes devant un seuil : sa contemplation peut nous faire passer de l’autre côté du miroir en déchirant la frontalité de l’image et en nous révélant à nous-mêmes.

 

En quoi l’image du corps est-elle le reflet de cette déchirure entre intérieur et extérieur, de ce renversement entre abjection et érotisme, de cette scission entre profane et sacré ? Comment l’image patrimoniale et culturelle (la peinture mais aussi la photographie, le cinéma) expose-t-elle cette dualité du corps fragmenté, violenté, déconstruit, fétichisé ou sacralisé ? L’action de l’homme sur son propre corps (tatouages, scarifications, body art, performances, sport) est-elle une mise en scène de sa fragilité corporelle ou un cri identitaire ?

 

Programme

Matinée

9h15

Accueil des participants


9h30

Conférence d'ouverture
Alain Fleischer
Artiste, écrivain, directeur du Studio national d'arts contemporains Le Fresnoy
La peau des images, la peau comme image

 


10h30 - 12h30

Le corps magnifié


Hélène Marraud
Attachée de conservation et chargée des sculptures au Musée Rodin
De Rodin à Mapplethorpe

 


 

Anne Creissels
Université Lille III
Quand le geste fait image : performances et survivance du mythe

 

 


Sébastien Galliot
Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie
Réflexion sur le statut des images tatouées à partir d’un cas en Polynésie occidentale. Le tatouage rituel à Samoa

 

 

Pause déjeuner et visite de l’exposition Mapplethorpe Rodin

 

Après-midi

14h30 - 15h30

Le corps fragmenté


Isabelle Prat-Steffen
Université de Cergy-Pontoise
Le corps pluriel dans le cinéma d’Isabel Coixet

 



François Géal
Université Lyon II, artiste
Réflexions sur le traitement du corps dans mes photocollages

 

 

16h00 - 17h00

Le corps violenté


Guillaume Singer
Journaliste, photographe
Le corps du boxeur, l’image de la boxe

 

 


Scheherazade Zambrano
Université Lille III
Le corps déchu, l’image d’une blessure sociale : recherche corporelle à partir des féminicides au Mexique

 

 


17h30

Clôture de la journée

 

 

Responsable scientifique

Isabelle Prat-Steffen : isabelle.steffen-prat@u-cergy.fr

Amphithéâtre du musée Rodin, 21 boulevard des Invalides, 75007 Paris

Renseignements : colloques@musee-rodin.fr, 01 44 18 61 38

 

Vendredi 6 juin 2014

< Retour à la liste des activités

Informations pratiques

Lieu : Paris

Tarif : Entrée libre

Sans réservation

< Retour à la liste des activités