Mobilier

Mobilier

Le musée Rodin conserve une collection d’environ 300 meubles provenant de divers fonds. La majorité est composée de meubles issus de la donation Rodin en 1916 : meubles d’usage de l’artiste et de sa compagne Rose Beuret, pour vivre dans la villa des Brillants à Meudon dès 1893 ou meubles d’apparat pour décorer l’hôtel Biron.

Certains meubles richement sculptés entrent dans le répertoire de formes de l’artiste et complètent sa collection d’antiques. S’il ne jouait d’aucun instrument, Rodin conserva jusqu’à sa mort quatre pianos forte et un piano droit, pour le plaisir de ses amis musiciens.

L’artiste inclut à ce premier lot ses meubles d’atelier, comme les sellettes pour modeler, ceux pour ranger les outils et les œuvres ou encore exposer ses sculptures ou sa collection, vitrines et autres meubles à tiroirs. Cette première collection est complétée par le mobilier du musée, acheté depuis 1919, bancs pour les visiteurs, pseudo-sellettes ou vitrines en bois ou en métal.