Auguste Rodin (1840 -1917)

Petite tête de l’Homme au nez cassé

1880

14 x 7,5x 9,6 cm

S.910

Rodin réalise en 1864 le portrait d’un homme du quartier Saint-Marcel à Paris surnommé Bibi et vivant de petits travaux. L’écurie de la rue Lebrun qui lui sert alors d’atelier s’avère inchauffable, et lors de l’hiver très rude qui suivit, le portrait gela, l’arrière de la tête se fendit et tomba. L’œuvre fut alors conservée et connut plusieurs états. Elle fut envoyée au Salon sous forme de masque en 1865, mais refusée à cause de sa forme fragmentaire.

La Petite Tête de l’Homme au nez cassé est postérieure à la grande. Son modelé expressif, moins préoccupé par les détails, a le caractère spontané d’une ébauche et contraste fortement avec le réalisme de la grande version. Cette petite tête fut réutilisée par Rodin à plusieurs reprises. Elle apparaît deux fois dans La Porte de l’Enfer, dans le tympan à droite du Penseur et dans la frise de petites têtes. On la reconnaît également dans d’autres compositions, notamment dans une version de La Terre en plâtre (S. 703).

< 返回藏品