Petite Fée des eaux

Petite Fée des eaux
© Musée Rodin - Photo : Christian Baraja

Auguste Rodin (1840 -1917)

Petite Fée des eaux

La Source ou Nymphe dans la vasque

1903

Marbre

H. 42,2 cm ; L. 61,6 cm ; P. 66,3cm

S.1106

Marbre, 1903
Praticien : Louis Mathet
Ni signé, ni daté

L’étude préparatoire à la Petite Fée des eaux nous est connue. Elle est issue de la réutilisation d’une épreuve en plâtre de la Sphinge  disposée sur un vase en poterie. Le plâtre qui déborde du vase suggère l’écoulement de l’eau. La figure, accroupie dans une vasque circulaire, relève la tête comme pour s’extraire de l’eau.

 

Dans la Petite Fée des eaux, le sculpteur allie, dans une même pièce, une grande diversité de textures, en restituant dans le marbre, à la fois les aspérités de la coupe en terre cuite, le flux de l’eau traité à la manière d’un drapé, l’aspect lisse du corps féminin et le mouvement de la  chevelure de la femme.

Petite Fée des eaux
© Musée Rodin - Photo : Christian Baraja