La Mort d'Adonis

La Mort d'Adonis
© Musée Rodin - Photo : Christian Baraja

Auguste Rodin (1840 -1917)

La Mort d'Adonis

Les Océanides

1903-1906

Marbre

H : 55,5 cm ; L : 87,6 cm ; P : 59,2 cm

S.1121

Marbre, entre 1903 et 1906
Praticien : Louis Mathet
Ni signé, ni daté

Cette composition est née, comme de nombreux autres marbres, de la réutilisation de figures antérieures dans l’œuvre de Rodin, Les Bacchantes s’enlaçant et La Douleur n°2 (S.2568).

 

Aujourd’hui connu sous le titre La Mort d’Adonis ce marbre a porté différents noms : Idylle, Le Printemps, Le Printemps de la vie ou encore Les Océanides. Si son titre d’origine a été restitué, la référence au renouvellement des saisons fait néanmoins sens. En effet ce groupe représente une sorte de condensation de la légende d’Adonis montrant à la fois Aphrodite baisant les lèvres du jeune héros mourant, et la suite du mythe où l’anémone qui naît de son sang, devient le symbole de la résurrection et des saisons. Les trois figures d’Adonis, d’Aphrodite et d’une autre jeune femme pouvant représenter une nymphe, émergent ainsi d’un bloc recouvert en grande partie par une représentation en léger relief de branches et de végétaux faisant écho au cycle de la nature.

La Mort d'Adonis
© Musée Rodin - Photo : Christian Baraja