Jeux de nymphes

Jeux de nymphes
© Musée Rodin - Photo : Adam Rzepka

Auguste Rodin (1840 -1917)

Jeux de nymphes

Vers 1900-1910

Marbre

H. 53,1 cm ; L. 59 cm ; P. 44,6 cm

S.1117

Marbre, date inconnue
Praticien inconnu
Signé : Rodin

Les deux personnages féminins proviennent du riche ensemble d'œuvres créé au début des années 1880 pour La Porte de l’Enfer, mais ce groupe n’a plus rien à voir avec l’atmosphère infernale inspirée à Rodin par La Divine Comédie de Dante.

 

Selon la technique qui était alors devenue la sienne, Rodin composa à l’aide de deux figures en plâtre une œuvre nouvelle, typique de son intérêt pour les poses en déséquilibre et pour le caractère érotique de l’assemblage de deux corps féminins. Cette œuvre, qui n’était sans doute qu’une ébauche, était suffisamment évocatrice pour servir de maquette, et Rodin la confia à l’un de ses praticiens. Ces hommes, sculpteurs eux-mêmes, mettaient leur habileté au service du maître et taillaient le marbre sous son contrôle. Pour Jeux de Nymphes, le praticien fit preuve d’un remarquable savoir-faire dans le rendu de textures variées : la peau lisse des corps féminins s’oppose à la rudesse du rocher laissé brut, tandis que la transparence du marbre entre les jambes des nymphes répond au poli de la partie évoquant l’eau du ruisseau à leurs pieds.

Jeux de nymphes
© Musée Rodin - Photo : Adam Rzepka