Muse Whistler nue, bras coupés

Muse Whisthler nue, bras coupés
© Musée Rodin - Photo : Jean de Calan

Auguste Rodin (1840 -1917)

Muse Whistler nue, bras coupés

1908

Bronze

H. 223,5 cm ; L. 90 cm ; P. 109,5 cm

S.3005

Fonte réalisée en 1986 par la Fonderie de Coubertin, pour les collections du musée Rodin.

En 1905, le projet d'un monument au peintre James McNeill Whistler (1834-1903) fut confié à Rodin, élu à l'unanimité, en 1903, président de l'International Society of Painters, Sculptors and Gravers fondée par Whistler en 1897. Rodin choisit d’évoquer le génie du peintre non pas à travers la représentation traditionnelle d’un portrait, d’une effigie ou de scènes historiques, mais par une figure allégorique, une « Muse grimpant à la montagne de gloire », pour laquelle posa une jeune artiste peintre anglaise, Gwen John.

 

Ce parti-pris, nouveau dans la conception du monument public, aboutit à la création d’une grande figure nue et sans bras, exposée au Salon de la Société nationale des beaux-arts où elle fut critiquée pour son aspect inachevé. À la mort de Rodin, le monument n’était pas prêt et le comité londonien refusa la statue.

Muse Whisthler nue, bras coupés
© Musée Rodin - Photo : Jean de Calan