Nuit des Musées 2009 : Ange Leccia

16 mai 2009

À l’occasion de la « 5ème Nuit des musées », le musée Rodin propose aux visiteurs une projection monumentale, la vidéo Maria Callas réalisée en 1982 par l’artiste Ange Leccia. L’artiste a extrait d’un film d’archives un moment de silence, celui où la cantatrice ouvre la bouche pour commencer à chanter. Ralenti à l’extrême et monté en boucle, le mouvement du visage se réduit à un clignotement hypnotique, à une pulsation muette et poétique. Ange Leccia est né le 19 avril 1952 à Minerviu en Corse.

 

Après des études d’arts plastiques, il développe dès les années 70 une double activité de peintre abstrait et de cinéaste, qui s’ouvre ensuite sur la photographie et la vidéo. D’emblée, la référence cinématographique est omniprésente dans son travail, dont les matières premières sont le temps, la lumière, l’espace.

Pensionnaire à la villa Médicis de 1981 à 1983, il est remarqué dans les années 80 avec sa série d’« arrangements », où il met en scène à chaque fois deux objets (fauteuils, télévisions, voitures, bateaux…), placés dans un face à face qui évoque le comportement humain, une « manière de s’adapter » l’un à l’autre, une forme de rencontre. Le regard critique et théorique porté sur l’objet, sur l’image, sur le monde est indissociable d’une dimension poétique forte.

Par la suite, il se consacre à la vidéo et au cinéma, et continue à travailler sur la matière même de l’image, sur sa sensualité, sa densité, produisant des oeuvres qui nous invitent à la contemplation. Enseignant à l'Ecole des Beaux-Arts de Cergy-Pontoise, Ange Leccia a créé et dirige depuis son ouverture en 2001 le Pavillon, unité pédagogique pour jeunes artistes et laboratoire de création du Palais de Tokyo à Paris.