Douglas Gordon

Du 6 mai au 4 septembre 2011

Star Trek : Predictable Incident
in Unfamiliar Surroundings

Star Trek, Predictable Incident in Unfamiliar Surroundings

Pour l’installation vidéo Star Trek, Predictable Incident in Unfamiliar Surroundings (1995) (Star Trek, Incident prévisible dans un contexte peu habituel), Douglas Gordon a extrait de la célèbre série télévisée américaine Star Trek, les rares scènes de baisers entre le Capitaine Kirk, héros de la série, et les femmes de son entourage.

Les scènes sont re-filmées par l’artiste, ralenties, agrandies et montées en boucle en coupant le son. Douglas Gordon choisit de se concentrer sur le motif iconographique du baiser, motif clé et presque cliché de l’industrie audiovisuelle, pour jouer avec les codes de la représentation : Kirk, archétype du héros positif américain des années soixante, viril et séduisant, prend tour à tour, sous les manipulations de Douglas Gordon, l’allure d’un séducteur, d’un agresseur à la libido exacerbée ou d’un homme soumis aux charmes d’une femme fatale. Ces scènes de baisers, dont l’érotisme et la violence sourde sont habituellement noyés dans le flot des images de la série, font ici retour comme une mémoire refoulée et révèlent toute la force de séduction des images. Le dispositif de projection, de qualité moyenne, installé sur des caisses de bières, convoque tout l’univers du « home cinema », celui des images d’une culture populaire, consommées à domicile, dont la proximité décuple la puissance.

Présentée au premier étage de l’hôtel Biron, cette oeuvre de Douglas Gordon, par son principe de reprise et de répétition, vient en point d’orgue à l’exposition L’invention de l’oeuvre, Rodin et les ambassadeurs, entraînant le visiteur à poursuivre sa traversée des images.