Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin

Lettre de Camille Claudel à Rodin
© Musée Rodin - Photo : Jérôme Manoukian

Camille Claudel (1864 -1943)

Lettre de Camille Claudel à Auguste Rodin

Eté 1890 ou 1891 (?)

Encre

H. 17,5 ; L. 22 cm

Ms.362

À l’acmé de la relation entre Rodin et Camille Claudel, il y eut le château de l’Islette, lieu commun, gardé farouchement secret, à tous leurs séjours en Touraine. Situé à quatre kilomètres d’Azay-le-Rideau, ils s'y rendirent à plusieurs reprises, en 1890 et 1891. Là ils goûtaient aux plaisirs des joies partagées, du contact intime et quotidien. 

 

À l’abri du château, les deux amants, isolés de la vie publique et de ses obligations officielles et mondaines, goûtaient aux plaisirs des joies partagées, du contact intime et quotidien. Et si Rodin était parfois contraint de s'absenter, Camille Claudel connaissait les arguments susceptibles de l'attirer, comme en témoigne ce document qui rend compte des moments les plus doux de leur relation.

 

Plusieurs pièces à l’étage leur étaient réservées, dont certaines faisaient office d’atelier. Camille Claudel y exécuta le buste de La Petite Châtelaine tandis que Rodin infligea de longues séances de pose, dans la grande salle du château, au voiturier d’Azay-le-Rideau, dans lequel il avait identifié un sosie de Balzac.

 

Crédits photo : © ADAGP, Paris, 2012

Lettre de Camille Claudel à Rodin
© Musée Rodin - Photo : Jérôme Manoukian