Sculptures

Rodin était un créateur hors pair, un travailleur acharné. Après ses débuts à la «Petite École», il travaille dans l’atelier de l’ornemaniste Albert-Ernest Carrier-Belleuse, à Paris puis à Bruxelles, où il fait preuve d’une grande habilité pour les sujets décoratifs, d’esprit XVIIIe. La découverte de Michel-Ange, lors d’un voyage en Italie en 1875-1876, est déterminante pour la suite de son travail. À son tour, Rodin opère une rupture dans l’histoire de la sculpture, en ouvrant la voie à l’art du XXe siècle, par l’introduction dans son œuvre de procédés techniques et de partis pris plastiques qui se trouvent au centre de son esthétique.

> Pierre

Auguste Rodin (1840 -1917)

La Cathédrale

1908

> Bronze

Auguste Rodin (1840 -1917)

Buste de saint Jean-Baptiste

1880

Auguste Rodin (1840 -1917)

L'Homme qui marche

1907

Auguste Rodin (1840 -1917)

Le Penseur

1903

Auguste Rodin (1840 -1917)

Mignon

1870

Camille Claudel (1864 -1943)

Tête de jeune fille au chignon

1886

Auguste Rodin (1840 -1917)

Buste de Victor Hugo dit « A l'Illustre Maître »

1883

Auguste Rodin (1840 -1917)

Le Père Eymard

1863

Auguste Rodin (1840 -1917)

Assemblage : Tête de saint Jean Baptiste avec la main de Salomé

1900-1905

Auguste Rodin (1840 -1917)

Adam

1880-1881

Auguste Rodin (1840 -1917)

Celle qui fut la belle Heaulmière

1887

Auguste Rodin (1840 -1917)

Femmes damnées

Avant 1890

Auguste Rodin (1840 -1917)

L'Idylle d'Ixelles

Vers 1875-1885

Auguste Rodin (1840 -1917)

Monument à Balzac

1898