Sculptures

Rodin était un créateur hors pair, un travailleur acharné. Après ses débuts à la «Petite École», il travaille dans l’atelier de l’ornemaniste Albert-Ernest Carrier-Belleuse, à Paris puis à Bruxelles, où il fait preuve d’une grande habilité pour les sujets décoratifs, d’esprit XVIIIe. La découverte de Michel-Ange, lors d’un voyage en Italie en 1875-1876, est déterminante pour la suite de son travail. À son tour, Rodin opère une rupture dans l’histoire de la sculpture, en ouvrant la voie à l’art du XXe siècle, par l’introduction dans son œuvre de procédés techniques et de partis pris plastiques qui se trouvent au centre de son esthétique.

Auguste Rodin (1840 -1917)

Saint Jean-Baptiste

1880

Auguste Rodin (1840 -1917)

Secret d’Amour

1871

Constantin Meunier (1831 -1905)

Souffleur de verre

1889

Auguste Rodin (1840 -1917)

Sphinge sur colonne

Vers 1886

Auguste Rodin (1840 -1917)

Sphinge sur colonne

1886-1900

Auguste Rodin (1840 -1917)

Tête de Camille Claudel coiffée d'un bonnet

Vers 1884 (?)

Camille Claudel (1864 -1943)

Tête de jeune fille au chignon

1886

Auguste Rodin (1840 -1917)

Tête de la Douleur

Vers 1903-1904

Auguste Rodin (1840 -1917)

Tête de Marie Fenaille

Auguste Rodin (1840 -1917)

Tête de Marie Fenaille aux yeux baissés

1898

Auguste Rodin (1840 -1917)

Tête et mains des Bourgeois de Calais surmontées d’une figure ailée

Après 1900

Auguste Rodin (1840 -1917)

Thomas Fortune Ryan

1909

Auguste Rodin (1840 -1917)

Torse d'Adèle

Avant 1884

Auguste Rodin (1840 -1917)

Torse de jeune femme cambrée

1909

Auguste Rodin (1840 -1917)

Torse de l'Âge d'airain drapé

Vers 1895-1896

Auguste Rodin (1840 -1917)

Torse masculin accroupi

1890