Antoine Bourdelle (1861 -1929)

Portrait de Rodin

«Au maître Rodin. Ces profils rassemblés»

1910

Bronze

H. 89,5 cm ; L. 63 cm ; P. 61,8 cm

S.6675

Donation Rhodia Dufet-Bourdelle, 1996

Présenté au Salon des Beaux-Arts en 1910, ce buste, aux allures de « totem » ou de dieu Terme, souleva une certaine incompréhension. Cet effet était encore plus fort dans la version initiale : elle accentuait l’effet d’engoncement du sculpteur dans une gaine plus haute, et les deux petites cornes, formées par les cheveux en brosse du sculpteur, allaient dans le sens d’une vision faunesque de Rodin, puissamment créatrice.

 

Dictée par un sentiment de très grande admiration, l’œuvre est un fervent hommage qui déifie ainsi le maître et insiste par le sous-titre sur un de ses apports : la théorie des profils. Selon celle-ci, par « l’exécution serrée des profils », on entre dans la vérité et l’œuvre « s’exprime d’elle-même ». Condensant dans le portrait traits particuliers et généralités, selon, une fois encore, les leçons de Rodin, Bourdelle réalise ici une véritable icône.

< Retour à la collection