Auguste Rodin (1840 -1917)

Persée et Méduse

1887

Fonte au sable, 1927

49,5 x 26,4 x 49,1 cm

S.1018

Signé A. Rodin sur la base. Marque A. Rodin en relief sous la base. Inscription ALEXIS RUDIER / FONDEUR PARIS.

L’influence de la Renaissance italienne est très présente chez Rodin pendant les années 1880. Elle est ici en partie perceptible dans le traitement du sujet, Persée et la Gorgone, puisque le sculpteur représente le héros argien tenant la tête de la Méduse dans sa main, tel le Persée de Benvenuto Cellini (1545-1554, Florence).

Mais l’œuvre est également empreinte d’une grande singularité. Véritable « arabesque vivante » , Persée est ici un adolescent au corps souple, prenant son élan. Placée très en avant sur la terrasse, la figure apparaît à la limite du déséquilibre, amplifiant encore l’impression de dynamisme émanant de la composition. Méduse, quant à elle, est rendue sous la forme d’un être recroquevillé à terre mais maintenant fermement le pied du héros. La tête de la gorgone aux traits simplifiés et stylisés semble disproportionnée par rapport au personnage de Persée.

La figure a été créée en vue d’être intégrée à La Porte de l’Enfer (sous le titre de Génie prenant son essor) où elle a trouvé sa place à une date inconnue et que Rodin a réutilisée pour le groupe Persée et Méduse.

< Retour à la collection