Auguste Rodin (1840 -1917)

Monument à Victor Hugo, deuxième projet, première maquette

1897

Plâtre

218,5 x 146,5 x 110 cm

S.78

Après la mort de Victor Hugo en 1885, il fut question de lui élever un monument au Panthéon. C’est à Rodin que fut attribuée la commande en 1889 et cet ensemble s’inscrit dans une longue réflexion traduite en une suite d’esquisses et de projets pour le monument. En juillet 1890, la commission du Panthéon avait refusé la première proposition de Rodin pour le monument avec Victor Hugo assis. L’artiste se mit alors à travailler à un nouveau projet que l’on intitule souvent L’Apothéose de Victor Hugo.

Cette première maquette fut menée à terme à l’automne 1897. Dans ce plâtre monumental, Hugo, désormais nu, apparaît surplombé par le Génie du XIXe siècle dans lequel on reconnaît la figure d’Iris, dotée d’une paire d’ailes, tandis qu’à ses pieds, à la base de la composition, les Voix ont pris la forme des Sirènes de La Porte de l’Enfer. Cette version du monument à Victor Hugo pour le Panthéon ne fut jamais réalisée. Rodin en tira malgré tout la figure du poète debout qu’il reprit et agrandit vers 1902.

< Retour à la collection