Auguste Rodin (1840 -1917)

Monument à Victor Hugo, deuxième projet, esquisse

ou L'Apothéose de Victor Hugo

1891

Bronze

H. 116 cm ; L. 52 cm ; P. 63 cm

S.1066

Fonte réalisée par la fonderie Alexis Rudier en 1926 pour les collections du musée.

Après le refus de son premier projet représentant Victor Hugo assis accompagné des muses, jugé trop confus par la commission en juillet 1890, Rodin fait une nouvelle proposition pour le Panthéon : le poète apparaît cette fois debout et vêtu, appuyé à une pyramide de rochers, regardant par delà la mer. Les sirènes, issues de La Porte de l’Enfer, s’agitent à la base, tandis qu’un génie ailé en position plongeante surplombe le poète, à la manière d’une muse inspiratrice.

 

Cette composition convenait davantage par sa monumentalité à l’espace immense du transept du Panthéon et devait s’accorder avec celle du Mirabeau d’Injalbert. Le monument ne verra cependant jamais le jour, mais Rodin en retiendra la figure debout du poète qu’il reprit, nue, et qu’il fit agrandir vers 1902.

< Retour à la collection