Auguste Rodin (1840 -1917)

Mignon

1870

Fonte au sable

41 x 31 x 27 cm

Signé A. Rodin sur le côté gauche du buste. Marque A. Rodin en relief à l’intérieur. Inscription A. RUDIER FONDEUR / PARIS à l’arrière, à droite, le long de la base.

Héroïne du roman de Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister et titre d’un opéra d’Ambroise Thomas (1811-1896) alors très en vogue, le rôle de Mignon s’incarne ici sous les traits de la jeune compagne de Rodin, Rose Beuret. D’extraction populaire, lingère d’origine champenoise, elle pose pour le sculpteur qui, à l’époque, n’a pas les moyens de payer un modèle, mais prend aussi plaisir à dresser le portrait de ses proches.

Le visage tourné vers la droite, encadré par une masse de cheveux laissés libres offre une forte impression de contraste. Les lèvres entrouvertes et les yeux presque plaintifs confèrent au portrait une dimension romantique, tandis que l’affirmation des traits du visage rappelle l’aspect androgyne du personnage de Goethe décrit comme une femme-enfant que l’on confond avec un garçon.

La physionomie de Rose Beuret offrant une tournure presque masculine et son caractère vif furent mis à profit dans d’autres portraits allégoriques comme Bellone, l’Alsacienne ou encore dans les traits du visage du génie de La Défense, inspiré, selon la légende, par l’une de ses colères.

< Retour à la collection