Auguste Rodin (1840 -1917)

Maurice Haquette

1883

Fonte au sable

40,5 x 26,5 x 27,2 cm

S.1309

Signé A. Rodin à l’avant, au bas du buste, à gauche.
Marque A. Rodin en relief à l’intérieur.
Inscription ALEXIS RUDIER / FONDEUR . PARIS . à l’arrière, à droite du buste.

Secrétaire d’administration à la manufacture de Sèvres de 1879 à 1883, mais aussi peintre et photographe, Maurice Haquette (1853 – après 1911) est le beau-frère d’Edmond Turquet (1836- 1914), le secrétaire d’État aux Beaux-Arts, qui obtient à Rodin la commande de La Porte de l’Enfer en 1880. Haquette rencontre Rodin à la fin des années 1870 et prend la défense de ce dernier lors de l’affaire de L’Âge d’airain. Son buste, réalisé en 1883, fait partie des premiers portraits d’amis où Rodin a toute latitude.

La liberté s’exprime dans la facture. Le modèle est saisi sur le vif, la chevelure et la barbe sont abondantes et mouvementées. Il s’agit pour Rodin de fixer les traits de son ami ainsi que de donner un portrait de l’artiste : « il fit un bon portrait de son ami, typique physionomie de peintre de la fin du XIXe siècle » comme le soulignait Judith Cladel. Si Rodin reprend ici la tradition du « portrait d’artiste » et ses archétypes, en représentant Maurice Haquette (1883) ou encore Danielli (1878) la bouche entre-ouverte, la chevelure épaisse et mal disciplinée, il réalise aussi des portraits moins conventionnels du peintre Jean-Paul Laurens (1882) et du sculpteur Jules Dalou qui apparaissent, à la même époque, très atypiques dans leur nudité antique.

< Retour à la collection