Auguste Rodin (1840 -1917)

L'Idylle d'Ixelles

Vers 1875-1885

Bronze

H. 53 cm ; L. 41 cm ; P. 41,5 cm

S.978

Fonte à la cire perdue sans doute réalisée par Eugène Gonon en 1885. Achat du musée Rodin en 1956.

Ce groupe décoratif tire son nom de sa version en marbre, datée de 1884 et conservée au musée d’Ixelles, près de Bruxelles. Conçu certainement vers 1875, durant le séjour de Rodin en Belgique, il n’a d’autre sujet que le bonheur simple qu’il suggère : un angelot et un petit enfant, tous deux potelés et joufflus, s’enlacent sur un large socle semé de fleurs.

 

La délicatesse des détails du bronze est idéalement mise en valeur par l’excellente qualité de la fonte, réalisée en 1885 selon la technique de la cire perdue.

 

Encore marquée par l’influence de Carrier-Belleuse, L’Idylle d’Ixelles est un bon exemple des œuvres produites par Rodin dans le goût du XVIIIe siècle, revenu à la mode sous le Second Empire. La légèreté du sujet et le traitement vigoureux que Rodin en donna lui valurent de fréquentes comparaisons avec Clodion, qui avait créé un siècle plus tôt nombre de sculptures plaisantes représentant des jeux enfantins.

 

< Retour à la collection