Auguste Rodin (1840 -1917)

Le Père Eymard

1863

Bronze

H. 59,3 cm ; L. 29 cm ; P. 29,2 cm

S.972

Fonte réalisée par la fonderie Alexis Rudier en 1917.

Le Père Pierre-Julien Eymard avait créé en 1856 la communauté des Pères du Saint-Sacrement, dans laquelle Rodin se réfugia, à la fin de décembre 1862, trois semaines après la mort de sa sœur Maria.

 

Commencé probablement en février 1863, le buste du saint homme se situe dans la mouvance du sculpteur David d’Angers (1788-1856). La forme en Hermès lui confère une certaine abstraction, contrebalancée par le soin apporté au traitement du costume et de la chevelure : volumineuse et fougueuse, elle accentue l’intensité du regard et la spiritualité du visage aux pommettes saillantes, au nez mince et droit. Le modelé est vigoureux, chargé d’ombre et de lumière.

 

La caractérisation du personnage est accentuée par le rouleau placé sur sa poitrine, portant un fragment de la prière d’Eymard : « Louanges et grâces en tout instant au très saint et très divin sacrement. »

< Retour à la collection