Auguste Rodin (1840 -1917)

Jules Bastien-Lepage

Bastien-Lepage. Bas-relief

Avant 1893

Plâtre

H. 77,5 cm ; L. 44 cm ; P. 24 cm

S.2877

Inscriptions sur la base « Bastien-Lepage ».
Signé « A. Rodin » sur la base, en bas, à gauche.

Après la mort prématurée du peintre Jules Bastien-Lepage (1848-1884) à l’âge de 36 ans, une souscription fut ouverte sous l’impulsion de son frère Emile pour ériger un monument commémoratif en son honneur dans sa ville natale de Damvillers, dans la Meuse. L’exécution fut confiée à Rodin qui avait bien connu le peintre,  et  qui avait eu l’occasion de réaliser son portrait dans une petite terre cuite. Il put par ailleurs disposer de photographies, ainsi que d’un autoportrait de l’artiste tenant sa palette et ses pinceaux.

 

Outre les représentations en pied de Bastien-Lepage réalisées par le sculpteur, celui-ci travailla à une image de la tête seule en haut-relief. La tête, tournée ici de trois quarts,  « nerveuse, le regard aigu, nettement volontaire », selon les mots de Louis de Fourcaud ( FOURCAUD Louis de, 1892-1893), se détache du fond et surplombe un cartouche qui porte le nom du peintre et qui rappelle la structure d’un monument funéraire.

< Retour à la collection