Auguste Rodin (1840 -1917)

Faune à l'arc

Faune emportant une femme

Avant 1899

Plâtre

H. 39,5 cm ; L. 19,5 cm ; P. 20,9 cm

S.2579

Ce groupe en plâtre représente un faune enlevant une jeune femme sur ses épaules. Le faune est appuyé contre un cep de vigne qui ploie et prend la forme d’un arc donnant ainsi son titre à l’ensemble. D’une joie de vivre très païenne, l’esprit du groupe peut être rapproché d’une œuvre comme Le Vieil Arbre qui rassemble un personnage quasi végétal et une petite faunesse. Il fait également partie des figures fortement inspirées par les scènes d’enlèvement de l’époque baroque.

 

Comme de nombreuses œuvres de petit format exposées en 1900 au pavillon de l’Alma, la sculpture fut présentée sur une colonne et témoigne de la réflexion menée par Rodin sur les liens entre les œuvres, les supports et l’espace. Seul le haut de la colonne est aujourd’hui conservé. Par ailleurs le groupe connut aussi une autre postérité, puisque quelques rares bronzes furent fondus après 1931.

< Retour à la collection