Auguste Rodin (1840 -1917)

Eustache de Saint-Pierre, étude de nu

1885-1886

Bronze

H. 98 cm ; L. 34 cm ; P. 36,5 cm

S.388

Fonte réalisée par Georges Rudier en 1964 pour les collections du musée.

Eustache de Saint Pierre est considéré comme l’âme du groupe des six condamnés, le plus âgé mais aussi celui qui le premier se proposa pour rejoindre, au péril de sa vie, le roi d’Angleterre, vainqueur, et lui remettre les clefs de la ville. Il est ici représenté nu, comme Rodin avait l’habitude de le faire avant de vêtir ses figures, à taille demi-nature, le visage émacié, le corps amaigri. Le modelé vif et nerveux accentue le caractère dramatique de l’oeuvre, les veines paraissent saillir sous la peau, les articulations restent fortes et noueuses. Son pied droit se soulève, et, résolu, Eustache de Saint Pierre semble déjà entamer sa marche héroïque.

 

Cette figure paraît annoncer la série des sculptures de L'Homme qui marche d’Alberto Giacometti, par son traitement vif et presque écorché, sa verticalité, et dans une moindre mesure son immobilisme. Elle garde son autonomie et son indépendance, tout en étant conçue pour s’intégrer au groupe.

 

< Retour à la collection