Auguste Rodin (1840 -1917)

Daphnis et Lycénion

Vers 1885

Bronze

S.969

Fonte réalisée par Alexis Rudier? Vers 1905?
Signé A. Rodin sur la base. Marque A. Rodin en relief à l’intérieur.

Le groupe figure deux femmes nues enlacées. Les amours saphiques apparaissent dans plusieurs autres groupes de Rodin à la même époque comme Les Métamorphoses d’Ovide, Amour et Psyché (plâtre S. 2883), les Femmes damnées ou l’Idylle Antony Roux. L’œuvre servit aussi à illustrer l’un des poèmes des Fleurs du Mal de Baudelaire, « Femmes damnées », dans l’édition appartenant à Paul Gallimard.

 

Ce groupe ne prend son titre actuel qu’en 1900 lors de l’exposition de l’Alma où le plâtre fut exposé. Celui-ci est inspiré à Rodin par le célèbre roman de Longus Daphnis et Chloé dont Rodin possédait un exemplaire. Si le titre évoque l’initiation à l’amour de Daphnis par Lycénion, Rodin ne souhaita pas pour autant changer le sexe de l’un des personnages. Modelé pendant la grande période de création liée à la Porte de l’Enfer, le groupe se caractérise par la grande spontanéité de ses attitudes et une puissance d’expression surprenante.

< Retour à la collection