Auguste Rodin (1840 -1917)

Buste de Hanako, type F

1907-1911

Plâtre

H. 47,8 cm ; L. 24 cm ; P. 31 cm

S.578

C’est à Marseille, durant l’Exposition coloniale de 1906, que Rodin rencontra la danseuse et comédienne japonaise Hanako.

 

Fasciné par la force de son expression lorsqu’elle interprétait des scènes de hara-kiri, le sculpteur la pria de poser pour lui. Parallèlement à la série d’études qu’il créa d’après le visage de l’actrice jouant le suicide, il fit également ce beau portrait en buste. Les épaules à peine esquissées et la base très sobre, simple masse de terre découpée au fil, mettent en valeur la tête, montée sur un cou puissant. Rodin, collectionneur d’art japonais, se plut à scruter les traits de cette petite femme énergique et à les retranscrire par grandes masses avant de les détailler par de fines incisions dans la terre.

 

La coiffure l’intéressa visiblement car le chignon est traité avec un soin particulier. Dans la série des études de nu que Rodin dessina d’après Hanako, cette coiffure est d’ailleurs un élément distinctif de la comédienne.

< Retour à la collection