Auguste Rodin (1840 -1917)

Bellone

1879

Bronze, Piédouche en marbre

H. 103 cm ; L. 53,5 cm ; P. 41 cm

S.476

Fonte réalisée par la fonderie Alexis Rudier en septembre 1917 (?) et donnée « par M. Rodin à Mme Rodin pour Auguste Beuret » qui la revendit immédiatement.

Legs de Mme Eugène Rudier en 1957.

En 1879, Rodin participa au concours pour un Monument à la République, destiné à orner le nouvel Hôtel de Ville du XIIIe arrondissement de Paris.

 

Peut-être inspiré au sculpteur par sa compagne Rose Beuret, le buste apparut d’abord sous le nom de guerriers tels Clorinde et Hippolyte, puis de Bellone, divinité romaine de la guerre, considérée parfois comme la femme de Mars, qui devint ici l’image de la République. Rodin la coiffa d’un casque d’inspiration Renaissance et non du traditionnel bonnet phrygien qui était pourtant l’un des attributs essentiels du concours.

 

Le résultat en fut une République maussade, farouche, plutôt rebelle, qui ne correspondait en rien à la représentation que l’État souhaitait en donner. Elle suscita cependant l'admiration de plusieurs artistes tels Dubois, Falguière, Carrier-Belleuse ou Chapu, qui reconnaissaient là le talent de modeleur et la puissance d'expression de l'artiste.

 

Rodin échoua au concours mais le buste fut considéré comme l'une de ses premières grandes réalisations.

< Retour à la collection