Auguste Rodin (1840 -1917)

Assemblage : Nu féminin debout dans un vase

Vers 1900 (?)

Plâtre, Poterie

H. 47 cm ; L. 20,7 cm ; P. 14 cm

S.379

Ces assemblages, «petites âmes florales que vous avez fait surgir des vases antiques » comme disait Rilke, montrent toute la créativité et l’ingéniosité de Rodin, qui n’hésite pas à puiser dans ses collections d’antiques des coupes et vases pour les intégrer à son propre travail de création.

 

Les poteries perdent toute connotation archéologique pour être mises au service de la sculpture : le plus souvent, elles servent de réceptacles à de petits nus féminins, disposés à l’intérieur, parfois en équilibre, ou assis sur le bord dans des attitudes les plus diverses. 

 

 

< Retour à la collection