Auguste Rodin (1840 -1917)

Assemblage : Femme-Poisson et Torse d'Iris sur gaine à rinceaux

Vers 1908-1909 (?)

Plâtre et plâtre à patine rose

H. 46,1 cm ; L. 32,7 cm ; P. 38 cm

S.2701

Rodin, très soucieux de la présentation de ses œuvres, réfléchissait longuement au rapport entre la sculpture et le socle. L’exposition de son œuvre au pavillon de l’Alma en 1900 en donna une magnifique démonstration : il y présenta de nombreux plâtres sur des gaines à rinceaux, des piliers quadrangulaires ou des colonnes à cœurs, qu’il réutilisa lors des expositions de Prague en 1902 et de Düsseldorf en 1904.

 

Il poussa ses recherches plus loin encore, cherchant à intégrer en une composition unique la sculpture et le socle, ce dernier faisant alors partie intégrante de l’œuvre.

 

L’assemblage des deux figures Femme-Poisson et Torse d’Iris, réalisé en plâtre blanc pour le groupe et en plâtre patiné rose pour la gaine, produit un effet esthétique qui n’est pas étranger au charme de la pièce.

< Retour à la collection