Auguste Rodin (1840 -1917)

Albert-Ernest Carrier-Belleuse

1882

Bronze

H. 48 cm; L. 43,2 cm ; P. 30,4 cm

S.983

Fonte réalisée par la fonderie Montagutelli en 1913.
Signé Rodin sous l’épaule droite. Marque MONTAGUTELLI Fres / CIRE PERDUE / . PARIS . sur le côté droit du buste, sous la signature.

Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) s’est tout d’abord formé à l’Ecole des Beaux-Arts avant d’ouvrir son propre atelier de sculpteur ornemaniste à Paris. Rodin le rejoint en 1864, à l’âge de vingt quatre ans. Il le suit ensuite en Belgique à partir de 1871 et travaille de nouveau avec lui à son retour à Paris à partir de 1879 à la Manufacture de Sèvres, où Carrier-Belleuse avait été nommé directeur des travaux d’art. Rodin apprit beaucoup de ce sculpteur dont il reconnaissait le talent et la virtuosité. En 1882, en hommage à Carrier-Belleuse, il réalise ce buste qui fut exposé au Salon la même année dans une version en terre cuite. Personnage aux « cheveux fous » ( RIOTOR, 1899) et doté d’un« air de d’Artagnan » ( COQUIOT, 1913 ), le portrait rend compte de cette personnalité à la fois exubérante et déterminée, par le traitement du visage, de l’habit et de l’abondante chevelure. Le buste fut ensuite fondu en bronze. Il fut également édité en biscuit par la Manufacture de Sèvres en 1907.

< Retour à la collection