Auguste Rodin (1840 -1917)

Petit buste d'Hélène de Nostitz

1902

Plâtre et lait de plâtre

H. 23 cm ; L. 22 cm ; P. 12 cm

S.1925

Hélène de Nostitz-Hindenburg, petite fille de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris, rencontre Rodin en 1900, lors de l’exposition universelle. Des bustes de petites dimensions au caractère très personnel et intime, sont réalisés en 1902, puis, en avril 1907, Hélène de Nostitz commande officiellement son buste, pour son mari à qui elle souhaite l’offrir. 

 

Les petits bustes de 1902 mettent tout particulièrement en scène le plâtre et sa fluidité. Rodin, en trempant ses pièces dans des laits de plâtre successifs, permet des jeux de volume  où le hasard et les qualités intrinsèques du matériau jouent un grand rôle. En coulant de manière aléatoire sur le visage, le lait de plâtre dessine des aspérités, des coulures, quelques bulles aux commissures des lèvres ou encore un masque.  Aux effets de sfumato obtenus ainsi en 1902, s’oppose la rigueur du bronze qui restitue le fin profil, net et clair de la jeune femme quelques années plus tard.

< Retour à la collection