Gertrude Käsebier (1852 -1934)

Rodin devant La Porte de l'Enfer

la main gauche sur la tête en bronze du Baron d'Estournelle de Constant

1905

Tirage à la gomme bichromatée

H. 33 cm ; L. 25 cm

Ph.249

Il arrive que Rodin, alors au sommet de sa carrière, échange une de ses sculptures contre une photographie, ainsi qu’il le fit, en 1913, pour ce portrait avec Gertrude Käsebier.

Proche d’Alfred Stieglitz et membre du Linked Ring, cette dernière séjourne à Paris en 1905 afin de photographier Rodin. L’artiste apporte avec elle un univers très personnel : ses images allégoriques traitent de sujets tels les rapports mère-enfant, la famille ou encore la vieillesse.

 

Si sa version du sculpteur comme génie créateur est alors proche des œuvres de ses collègues pictorialistes, un détail non négligeable rend sa vision unique : elle est la seule femme à photographier Rodin.

< Retour à la collection