Alvin Langdon Coburn (1882 -1966)

Le Penseur (Georges Bernard Shaw posant nu)

1906

Tirage au charbon sur platinotype

H. 29,2 cm ; L. 23 cm

Ph.1214

Au crayon en bas à droite : "To M. Auguste Rodin from Alvin Langdon Coburn Septembre 15th 1906"

C’est George Bernard Shaw qui ouvre de nombreuses portes au jeune photographe Alvin Langdon Coburn, lorsque celui-ci arrive en Angleterre, en 1904, avec l’ambitieux projet de réaliser le portrait de toutes les célébrités du moment. George Bernard Shaw introduit ainsi Coburn chez Rodin, qu’il connait bien pour avoir posé pour lui. En 1906, le photographe et l’écrivain assistent à l’inauguration du Penseur. Sur le chemin du retour, George Bernard Shaw sugggère à Coburn de faire son portait nu, assis dans la pose de la sculpture, inaugurant ainsi un genre qui se développe au XXè siècle. L’idée de rejoindre la galerie de centaines de portraits photographiques traditionnels – qui montrent toujours un visage émergeant d’un vêtement – l’ennuie en effet beaucoup. Coburn le soupçonne de narcissisme, mais réalise ce portrait provocant.

 

« Je vous envoie, en vous priant de l’accepter, une photographie que j’appelle Le Penseur», écrivit-il dans une lettre qui accompagnait un tirage adressé à Rodin. Lors de la première publication du fameux portrait, que personne n'a pu voir du vivant de Shaw, de nombreux journalistes demandèrent confirmation du nom du modèle.

< Retour à la collection