Eugène Druet (1867 -1916)

Le Baiser

Vers 1898

Tirage sur papier gélatino-argentique

H. 39,3 cm ; L. 30 cm

Ph.373

Photographie prise dans l'atelier du Dépôt des marbres.

Au verso, au pochoir et à la gouache : "A. Rodin, photographie, cadre n° 354"

Vers 1896, Rodin ne se contente plus de faire travailler des photographes comme Pannelier, Bodmer ou Freuler qui pratiquent la reproduction d’œuvres d’art en techniciens. Probablement las de ne pas pouvoir contrôler les photographies réalisées d’après son œuvre et sensible au talent d’Eugène Druet, il fait de celui-ci son photographe attitré jusqu’en 1903. Eugène Druet, photographe amateur, est le propriétaire du café le Yacht Club français où Rodin prend habituellement ses repas, mais il se professionnalise au contact du sculpteur avant d’ouvrir sa propre galerie d’art et son agence photographique, rue Royale.

 

Cet « amoureux de photographies » est visiblement plus ouvert aux idées du maître que d’autres photographes du moment. C’est ainsi que Rodin, qui a décidé de désormais participer à la réalisation de ses photographies, demande à Druet de mettre en scène Le Baiser dans son environnement naturel, l’atelier. Il signe cette coproduction en y posant, comme pour y mettre un point final, le burin, en évidence, au pied de la sculpture. Selon Rodin, le travail est ainsi achevé.

< Retour à la collection