D. (ou E.) Freuler (Actif dans les années 1880 -Après 1909)

La Pensée en marbre recouverte d'une toile

Vers 1895

Tirage sur papier salé

H. 24,2 cm ; L. 17,6 cm

Ph.1305

Rodin, dès l’arrivée de Camille Claudel dans son atelier, réalise plusieurs portraits et masques de la jeune femme. En 1886-1889, il crée La Pensée, œuvre allégorique qui fait émerger le visage de la jeune artiste d’un bloc de marbre à peine dégrossi.

 

Vers 1895, Rodin s’intéresse aux effets d’un drapé ajouté à une œuvre antérieure, à la manière dont un simple morceau de tissu posé peut modifier l’apparence d’une sculpture. Le visage de Camille Claudel en est alors ombré et voilé. D. Freuler fixe le geste spontané de l’artiste que la photographie enregistre et transforme en une éphémère variation de l’œuvre.

< Retour à la collection