Gaudenzio Marconi (1842 -1885)

Auguste Neyt, modèle de L'Âge d'airain

1877

Tirage sur papier albuminé

H. 24 cm ; L. 14,8 cm

Ph.270

« J’ai pour le nu un culte véritable », disait Rodin qui se tournait vers des modèles forts et vigoureux, professionnels ou non. C’est le cas d’Auguste Neyt, télégraphiste musclé, resté un ami du sculpteur, qui sert de modèle pour L’Âge d’airain. Rodin se bat à l’époque pour se faire reconnaître comme un artiste à part entière et travaille d’arrache-pied pour élaborer une grande œuvre.

 

Présentée au Salon des artistes belges à Bruxelles en 1877, la sculpture fait l’unanimité bien qu’elle soit soupçonnée par un critique de presse d’être un moulage sur nature. Pour infirmer ces calomnies, Rodin fait appel, quelques mois plus tard, au photographe Gaudenzio Marconi, auteur prolifique de nus pour artistes. En vue d’une seconde présentation de l’œuvre au Salon des artistes français, il commande à ce dernier des clichés représentant Auguste Neyt nu, de face et de dos, dans la pose de L’Âge d’airain. La démarche fut vaine, car le jury ne consulta jamais ces documents.

< Retour à la collection