Auguste Rodin (1840 -1917)

Victor Hugo de trois-quart

1884

Pointe sèche

H. 22,2 cm ; L. 15 cm (partie gravée)

G.7750

4è état sur 10. Acquis en 1991.

Rodin est initié à la gravure sur cuivre, et plus précisément à l 'eau-forte et à la pointe sèche, en 1881, à Londres, par son ami Alphonse Legros. Même s’il acquiert vite une véritable maîtrise dans ce domaine, il ne grave en tout que treize sujets, mais dont il exécute souvent un grand nombre d’états successifs. Ce sont ses gravures d’après des portraits sculptés qui lui permettent de diffuser son œuvre en ronde bosse et lui valent sa réputation de graveur hors pair.

 

On sait que Rodin, pour faire le portrait de Victor Hugo, ne peut le faire poser et doit subrepticement croquer le poète durant ses activités journalières. Il exécute le buste en terre de Victor Hugo entre février et avril 1883, puis réalise les gravures de trois-quarts et de face d’après le portrait modelé. Le magnifique usage de la pointe sèche permet des contrastes de noirs profonds et veloutés avec le blanc de la feuille et donne au visage d’Hugo un modelé particulièrement vivant. Rodin confère à ce portrait gravé la spontanéité d’une esquisse en le mettant en page avec un autre, orienté différemment.

< Retour à la collection