Auguste Rodin (1840 -1917)

Lettre d'Auguste Rodin à Sophie Postolska

Non datée

Encre sur papier

H. 13,2 cm ; L. 20,7 cm

L.1649

Modèle, élève et maîtresse de Rodin, Sophie Postolska, originaire de Pologne, était la sœur de l’épouse du président de la Société générale, Louis Dorizon, qui finança avec Joanny Peytel et Albert Kahn l’exposition Rodin au pavillon de l’Alma en 1900.

 

On n’ignore pas la vie sentimentale puissante du sculpteur, qui s'inscrit au même rythme que sa notoriété. Modèles, élèves et femmes du monde se succèdent dans son atelier pour séduire ce grand clinicien de la femme, qui, parce qu'il les désire, parvient à mieux les étudier. Sophie Postolska est l’une d’entre elles, mais la lettre que Rodin rédige ici s’adresse à l’élève et constitue un précieux témoignage sur l’enseignement du sculpteur, qui accordait une place prépondérante à la pratique du dessin, recommandant à chacun de ses élèves de dessiner comme on prend des notes, de façon à exercer l’œil et la main, avec des traits rapides jetés sur le papier et dont le seul but était d’aboutir à cette vérité fugitive, tant convoitée.

< Retour à la collection