Pleurant

Milieu du XVe siècle, Bourges

Albâtre

H. 41 cm ; L. 12,8 cm ; P. 11,4 cm

Co.914

Anciennes collections Mercier, Romagnesi et Emile Molinier. Acquis par Rodin le 3 janvier 1917 chez les antiquaires Bacri à Paris, par l'intermédiaire de l'antiquaire Charles Mori.

Le personnage en costume de deuil, tenant un livre, était placé dans une niche en albâtre creusée dans le soubassement du tombeau de Jean de France, duc de Berry (1340-1416) à la Sainte-Chapelle de Bourges. Il formait, avec vingt-six autres pleurants aux attitudes variées, le cortège funèbre du défunt, représenté en gisant sur le dessus du tombeau.

 

Au début du XVe siècle, le duc Jean de Berry commanda sa sépulture au sculpteur Jean de Cambrai qui réalisa avant 1438 la figure du gisant et au moins cinq des pleurants. Le pleurant du musée Rodin fut sculpté par une seconde équipe d’artistes dits « flamands », actifs à Bourges vers 1450.

 

Achetée par Rodin en 1917 à la toute fin de sa vie, cette image de deuil semble clore sa collection. Elle illustre son intérêt pour l’art médiéval qui transparaît dans ses recherches sur le rendu du corps drapé ou l’expression de la détresse humaine, à travers le groupe des Bourgeois de Calais, par exemple.

< Retour à la collection