Éphèbe

IIIe-IIe siècle avant J.-C.

Bronze

H. 24,8 cm ; L. 8,5 cm ; P. 3,5 cm

Co.1329

Acquis par Rodin entre 1893 et 1917.

Cette statuette d’homme provenant de l’Italie pré-romaine frappe l’imagination par son allure brute et primitive, les traits du visage à peine indiqués par le pincement de la terre originale : Rodin aime le caractère sombre des artistes étrusques et l’aridité des sculptures en bronze mangées par l’oxydation.

 

La monumentalité de cette œuvre de dimensions modestes n’est pas sans rappeler ses propres recherches, autour de la figure de LHomme qui marche, par exemple : « J'ai toujours cherché dans le corps humain son aspect architectural. [...] L'œuvre est dans tous les plans. [...]. Les formes se répètent dans la nature. Mais il y a quelque chose qui reste : la forme. Les anciens l'ont toujours compris, et ils recherchent plutôt le « noyau » de chaque forme, l'essence même de son aspect, se souciant peu des détails de l'objet qu'ils avaient réellement devant les yeux » (Rodin in Canudo, 1913).

< Retour à la collection