Cratère à colonnettes attique à figures rouges

Vers 470 avant J.-C.

Terre cuite

H. 43 cm ; D. 35 cm

Co.3153

Acquis par Rodin entre 1893 et 1913.

Le cratère - mot qui vient du verbe grec « mélanger » - servait dans l’Antiquité à couper d’eau le vin lors du banquet profane. Ses deux anses en forme de petites colonnes sont disposées de part et d’autre d’une large embouchure. Sur la face principale, un homme jouant de la lyre tend une coupe à un danseur. Au revers, un éphèbe porte une oenochoé, vase grec à anse unique, servant à puiser le vin dans le cratère avant de le servir.

 

Sur le décor « à figures rouges », le peintre intervient, après le séchage du vase par le potier, pour définir les lignes principales du motif. Les personnages sont laissés en réserve et gardent la couleur de l’argile, alors que le reste du vase est recouvert d’un vernis noir brillant qui sert également à dessiner plus finement les détails des drapés, de la musculature et des visages. Le procédé s’achève avec la cuisson de l’ensemble. Le décor de ce vase est attribué au peintre dit « du cochon ».

< Retour à la collection