Benoît Decron - Le musée Soulages à Rodez. La naissance d’un musée

En 2005, Colette et Pierre Soulages ont donné un ensemble d’oeuvres important à l’agglomération du Grand Rodez aux fins d’y faire un musée. Cette donation, complétée en décembre 2012, réunit près de 40 peintures sur toile, de 1946 à 1986, 100 peintures sur papier dont les fameux Brous de noix, tout l’oeuvre imprimé (eaux-fortes, lithographies, sérigraphies), les cartons préparatoires des vitraux de Conques, des bronzes et des inclusions de verre… Le peintre qui a affirmé « C’est ce que je fais qui me dit ce que je cherche » souhaite un musée ouvert au-delà de l’exercice monographique, sur la technique telle qu’on la présente et sur la nécessaire part laissée au hasard dans la création. Le musée est conçu avec une importante salle d’exposition temporaire, une brasserie confiée à Sébastien et Michel Bras. Depuis 2008, le chantier est confié, après un concours international, aux architectes catalans de RCR privilégiant l’accord du bâtiment à la nature et l’utilisation générale de l’acier Corten qui passe du noir aux roux. Le musée s’étend sur quatre niveaux distincts, sur près de 6600 m carrés.

Le propos de cette conférence est d’aborder le plus simplement possible ce musée comme une création ex nihilo. Au jour le jour, du projet scientifique et culturel de 2006, à 2014 année de l’ouverture, en évaluant les modifications qui président à tout projet en mouvement. Une aventure avec à l’origine pas de collections, pas de personnel, un terrain à négocier… La singularité d’un projet humain qui se construit avec le regard et les convictions d’un artiste, étroitement et sans à priori : un musée désormais à un an de son dévoilement, avec ses stratégies. Il est important aussi de mettre l’accent sur un établissement porté par une collectivité de taille modeste et de détailler quels sont les points de programmation possibles. Et bien entendu montrer l’esprit de l’aménagement intérieur du lieu, dans sa matérialité et ses choix.

 

Biographie

Benoît Decron, à l’origine médiéviste (l’art roman) est conservateur en chef du patrimoine. Après avoir géré les musées de Langres et du Sud Haute-Marne (construction du musée d’art et d’histoire de Langres), il a poursuivi sa carrière au musée de l’Abbaye Sainte-Croix aux Sables d’Olonne où il a essentiellement travaillé sur l’art moderne et contemporain (nombreuses expositions). Depuis mai 2009, il se consacre à la création du musée Pierre Soulages à Rodez : construction, enrichissement des collections et mise en place d’un personnel dédié. Benoît Decron a écrit articles et livres sur différents domaines de l’art dont Gaston Chaissac, Peter Saul, Marc Desgrandchamps, Paul- Emile Pajot, François Rouan, Gilles Barbier… Il prépare actuellement une biographie sur Pierre Soulages.

À écouter